Mesure des impacts des politiques, programmes et projets de développement

La mesure des impacts des politiques, programmes et projets de développement en général est nécessaire : c’est tout d’abord une exigence démocratique à l’égard des citoyens et des parlements qui les financent ; c’est ensuite indispensable pour améliorer l’efficacité et la pertinence des actions menées, pour les réorienter et pour en assurer la pérennité grâce à la capitalisation des acquis et la responsabilisation des acteurs.

Cette mesure est complexe : politiques, programmes et projets, actions individuelles et collectives, forces du marché, contraintes climatiques interfèrent et il est difficile de distinguer les effets de telle ou telle décision.

Evaluation des actions

Les grandes organisations internationales ont le souci de l’évaluation de leurs actions. Les grandes conventions sur l’environnement y travaillent, notamment celles sur les changements climatiques et la biodiversité. La convention sur la lutte contre la désertification (CNULD) a également recommandé à la communauté scientifique de se pencher sur cette question et elle a déjà adopté quelques indicateurs pour mesurer/suivre les effets de sa stratégie à dix ans. La communauté scientifique française, notamment via le CSFD, a largement contribué à cet effort.

Lancement d'un groupe de travail sur les indicateurs

Dans ce contexte, le CSFD a décidé de lancer en 2008, avec l’appui du ministère de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie (MEDDE), du ministère des Affaires étrangères (MAE) et de l’Agence Française de Développement (AFD), un groupe de travail sur les indicateurs dont les résultats ont alimenté le travail des scientifiques de l’Union européenne et celui du Comité Scientifique et Technique de la Convention. Ces résultats ont par ailleurs été pris en compte par le groupe d’experts commissionné par la Convention pour définir un jeu minimum d’indicateurs ainsi que par les groupes de travail du Dryland Science for Development (consortium organisateur de la conférence scientifique de la CNULD à Buenos Aires, 2009).

Ce premier travail (réalisé en coopération avec DesertNet International et la société civile) a servi de base pour répondre à une demande formulée en 2009 par l’AFD qui était de produire des documents de synthèse sur les indicateurs de la dégradation des terres d’une part et, d’autre part, les indicateurs d’impact des opérations de restauration du capital naturel et de gestion durable des terres. Ainsi, les travaux du CSFD sur les indicateurs ont ensuite visé la recherche de bons indicateurs pour mesurer l’impact des projets de lutte contre la désertification et la dégradation des terres au niveau local. Le champ de cette étude a uniquement concerné les actions de gestion durable des terres, de restauration et de réhabilitation des milieux dégradés, de prévention de la dégradation des terres, de lutte contre la désertification et plus particulièrement dans les régions sèches, arides, semi-arides et subhumides.

Le CSFD a par ailleurs réalisé un séminaire en juillet 2011 sur les questions d’évaluation de politiques, programmes et projets.


    Indicateurs de tendance de la désertification et de la dégradation des terres

    CSFD R&D • 2009

    Indicateurs de tendance de la désertification et de la dégradation des terres


    Indicateurs locaux d’impact

    CSFD R&D • 2012

    Indicateurs locaux d’impact

    Des projets de lutte contre la dégradation des terres et la désertification


    Indicateurs locaux d’impact

    CSFD R&D 2012

    Indicateurs locaux d’impact

    Des projets de lutte contre la dégradation des terres et la désertification


    Indicateurs locaux d’impact des projets de lutte contre la dégradation des terres et la désertification

    CSFD R&D 2013

    Indicateurs locaux d’impact des projets de lutte contre la dégradation des terres et la désertification

    Résumé. Tome 1 : Synthèse


    Indicateurs locaux d’impact des projets de lutte contre la dégradation des terres et la désertification.

    CSFD R&D 2013

    Indicateurs locaux d’impact des projets de lutte contre la dégradation des terres et la désertification.

    Résumé. Tome 2 : Fiches descriptives des indicateurs locaux d’impact sélectionnés

Contact

CSFD
Comité Scientifique Français de la Désertification
Agropolis International
1000 avenue Agropolis
F-34394 Montpellier CEDEX 5  France
Tél. : +33 (0)4 67 04 75 73 • courriel : csfd@agropolis.fr

Connexion

Connexion


Conception & réalisation : Olivier Piau (Agropolis Productions) - Webmaster : Laurence Monin (Agropolis International)
© 2013-2015 Comité Scientifique Français de la Désertification (CSFD)